{Chaud et froid}

Tu changes d’avis
Comme une fille change d’habits
Ouais toi syndrome pré-menstruel
Comme une pute
Je le saurais
Et tu penses trop
Tu parles toujours à mots couverts
Je devrais le savoir
Que tu n’es pas bien pour moi

Parce que tu es chaud puis tu es froid
Tu dis oui puis tu dis non
Tu es dedans puis tu es dehors
Tu es en forme puis tu es déprimé
Tu as tort quand c’est juste
C’est noir et c’est blanc
On se dispute, on se sépare
On s’embrasse, on se réconcilie

Tu, tu ne veux pas vraiment rester, non
Tu, mais tu ne veux pas vraiment partir
Parce que tu es chaud puis tu es froid
Tu dis oui puis tu dis non
Tu es dedans puis tu es dehors
Tu es en forme puis tu es déprimé

On était
Comme des jumeaux
Tellement synchro
Cette même énergie
Est maintenant une batterie vide
habitués à rire
A propos de rien
Maintenant tu es totalement ennuyeux
J’aurais du le savoir
Que tu n’allais pas changer

Parce que tu es chaud puis tu es froid
Tu dis oui puis tu dis non
Tu es dedans puis tu es dehors
Tu es en forme puis tu es déprimé
Tu as tort quand c’est juste
C’est noir et c’est blanc
On se dispute on se sépare
On s’embrasse on se réconcilie

Tu, tu ne veux pas vraiment rester, non
Tu, mais tu ne veux pas vraiment partir
Parce que tu es chaud puis tu es froid
Tu dis oui puis tu dis non
Tu es dedans puis tu es dehors
Tu es en forme puis tu es déprimé

Que quelqu’un appelle le docteur
J’ai un cas d’amour bipolaire
Coincé sur des montagnes russes
Et je ne peux pas sortir de ce tour de manège

Tu changes d’avis
Comme une fille change d’habits

Parce que tu es chaud puis tu es froid
Tu dis oui puis tu dis non
Tu es dedans puis tu es dehors
Tu es en forme puis tu es déprimé
Tu as tort quand c’est juste
C’est noir et c’est blanc
On se dispute on se sépare
On s’embrasse on se réconcilie

Tu es chaud puis tu es froid
Tu dis oui puis tu dis non
Tu es dedans puis tu es dehors
Tu es en forme puis tu es déprimé
Tu as tort quand c’est juste
C’est noir et c’est blanc
On se dispute on se sépare
On s’embrasse on se réconcilie

Tu, tu ne veux pas vraiment rester, non
Tu, mais tu ne veux pas vraiment partir
Parce que tu es chaud puis tu es froid
Tu dis oui puis tu dis non
Tu es d’accord puis tu ne l’es plus
Tu es en forme puis tu es déprimé

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s